Files

Abstract

La prise en charge (familiale ou professionnelle) au domicile de personnes âgées atteintes d'incapacités modifie l'alimentation de leur ménage, mais ces modifications varient selon le statut de l'intervenant. L'intervention d'une aide à domicile conduit à des transformations par intégration des normes nutritionnelles et diététiques, mais ces transformations diffèrent selon les interactions entre l'aide à domicile (selon son âge et son niveau de formation) et la personne âgée et ne sont pas nécessairement efficientes. A contrario, dans la prise en charge familiale, le ménage tente de maintenir son régime alimentaire mais on observe des transformations qui dépendent de la réorganisation des activités alimentaires. Elles varient selon le statut et le sexe de l'aidant (conjoint-e ; fils/fille) et le sexe et les types d'incapacités (physiques ou psychiques) de la personne âgée. La politique préventive à destination des personnes âgées menée dans le cadre du Programme national nutrition santé (PNNS) et basée sur le maintien de la diversité alimentaire devrait prendre en compte les effets de ces interactions sociales.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History