Files

Abstract

Les espaces ruraux français ont fait l'objet jusqu'ici d'un nombre important de mesures publiques spécifiques de la part de l'Etat. Devant leurs échecs relatifs, les politiques rurales gagneraient à être inscrites dans une politique plus globale de l'aménagement du territoire. De cette proposition découlent deux questions. La première réside dans la nécessité de justifier l'aide aux espaces ruraux à partir de motifs, non seulement d'équité, mais aussi d'intérêt général. La seconde concerne le rôle renouvelé de l'Etat en faveur des zones rurales dansun contexte de décentralisation de ses compétences.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History