Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

L'évolution démographique des espaces à dominante rurale n'est plus négative depuis la fin des années 70 et cette évolution favorable s'est amplifiée au cours des 30 dernières années. Elle est le résultat d'un solde migratoire positif, qui vient plus que compenser le déficit naturel de ces espaces. A contrario, c'est un bilan naturel positif qui permet aux pôles urbains de conserver une évolution démographique positive, alors que les départs de ces espaces sont supérieurs aux arrivées. Dans les espaces ruraux, le déficit naturel, conjugué avec des flux migratoires croisés non aléatoires (départ des jeunes qualifiés et arrivée des retraités), conduit à une sur-représentation des personnes âgées et des ouvriers.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History