Files

Abstract

Le développement des Marques de Distributeurs (MDD) dans le secteur des produits agricoles frais est un phénomène récent, dont l'émergence est étroitement liée aux crises alimentaires et sanitaires des dernières années. Ainsi, en même temps que les pouvoirs publics créaient de nouveaux dispositifs de contrôle sanitaire, resserraient les normes réglementaires de production ou faisaient évoluer la réglementation sur les signes officiels de qualité (SOQ), de nouvelles stratégies de segmentation de l'offre étaient adoptées par certains distributeurs, sur la base d'une implication plus grande au niveau de l'amont agricole. Initiées dans le secteur de la viande, directement touché par la crise de la "vache folle", ces démarches se sont développées ensuite dans d'autres secteurs comme ceux des fruits et légumes, du poisson, des fromages et du vin. En quoi ces démarches modifient-elles l'offre alimentaire proposée aux consommateurs ? En quoi modifient-elles les relations entre les producteurs et les distributeurs et sous quelles conditions les uns et les autres ont-ils intérêt à s'y engager ? Comment ces démarches viennent-elles interagir avec celles des pouvoirs publics et, notamment, le relèvement des standards de qualité minimum ? Ce sont ces questions qui sont examinées dans cette étude à partir de l'exemple de la viande bovine.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History