Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

L'étude a pour objet de cerner les relations qui existent entre les politiques d’alphabétisation mises en place au Togo, et la production et la sécurité alimentaires. A partir des techniques de co-intégration, les résultats révèlent l’existence d’une relation d’équilibre de long terme entre l’alphabétisation et la production alimentaire d’une part, et entre l’alphabétisation et la sécurité alimentaires, d’autre part. Les estimations montrent que, si les effets des variables de capital physique sur la production et la disponibilité alimentaires sont pour la plupart négatifs, aussi bien à court terme qu'à long terme, traduisant le faible recours des exploitants agricoles aux techniques modernes de production agricole, le rôle de la variable alphabétisation (capital humain) est mitigé. L'effet de l'alphabétisation apparaît positif à long terme sur la production alimentaire, alors qu'à court terme il s'avère plutôt négatif, ce qui s'expliquerait en partie par l'existence de contraintes à la production agricole. Au niveau de la sécurité alimentaire, l'effet de l'alphabétisation s'est révélé négatif à court et à long terme en raison du faible niveau des investissements et de l'inadéquation du contenu des programmes d'enseignement. Il convient donc d'améliorer la qualité des investissements ainsi que le contenu des programmes d'alphabétisation et de scolarisation. En outre, l'intensification des campagnes de vulgarisation agricole à l'intention des paysans des deux sexes permettrait de mieux mettre en pratique les connaissances théoriques acquises suite à l’alphabétisation.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History