Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Au Cameroun comme dans beaucoup d’autres pays en Afrique subsaharienne, les recherches sur le VIH/SIDA se sont confinées dans les zones urbaines et ignorant en quelque sorte les zones rurales. C’est ainsi que ses liens avec l’agriculture et le développement rural n’ont reçu que peu d’attention en raison, dit-on, du manque des données et de la faible prévalence de la maladie dans les zones rurales par rapport aux zones urbaines. Pourtant, les liens réciproques entre la pandémie du VIH/SIDA et le développement rural est aujourd’hui reconnu par tous. La communauté internationale, y compris le Cameroun, cherche à mesurer l’impact de cette maladie sur la population rurale dont les jeunes occupent souvent une place importante. La présente communication vise à répondre à cette préoccupation en analysant l’impact du VIH/SIDA sur les familles rurales avec un accent particulier sur la demande d’éducation des jeunes enfants au Cameroun. En effet, le gouvernement camerounais, à travers le comité national de lutte contre le Sida, cherche les moyens pour encourager les familles, surtout rurales en raison d’un fort taux de déperdition scolaire dans les villages, à maintenir l’éducation de leurs enfants orphelins ou non. Les déterminants économiques, socio-culturels, sanitaires et psychologiques de la demande d’éducation des familles rurales camerounaises en faveur de leurs enfants sont analysés pour la mise en œuvre des politiques économiques et sociales pour accroître l’éducation des jeunes enfants en milieu rural camerounais infecté par le VIH/SIDA.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History