Files

Abstract

La production maraîchère à la Martinique est limitée par les pluies fréquentes et importantes. Pour pallier cette contrainte, des systèmes de culture sous abri ont été mis au point par le CIRAD et se sont développés chez les agriculteurs : en 1993, environ 12 ha d'abris sont installés. Il existe deux types de systèmes de culture principaux sous abri : la culture sans sol et la culture en pleine terre, représentant respectivement 7 et 5 hectares d'abris. Ces deux types de systèmes de culture répondent à des objectifs différents : - la culture sans sol nécessite une technicité et des investissements importants et les risques sont élevés. C'est dans cette catégorie que l'on retrouve l'essentiel des gros producteurs pour qui la culture sous abri est l'activité principale. - la culture sous abri en pleine terre s'est développée plus récemment et est souvent une activité de complément à la culture maraîchère en plein champ. Les risques sont tamponnés par l'utilisation du sol, mais des contraintes liées à la fertilité du sol (adventices, nématodes, champignons et bactéries) peuvent limiter les possibilités d'intensification. Les principales spéculations sous abris sont la laitue (3.5 ha), les fleurs (2.5 ha) et la tomate ( 1.2 ha). Cette communication présente un mode d'intensification de la production agricole en plein développement à la Martinique : la culture sous abri. Elle s'appuie sur des résultats de recherche du CIRAD et sur une enquête réalisée conjointement par le CIRAD et la Chambre d' Agriculture auprès des producteurs en avril et mai 1993.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History