Files

Abstract

La lutte intégrée connaît un développement réel ces dernières années, mais des problèmes persistent ou apparaissent sur certaines cultures maraîchères; mettant parfois en cuise son efficacité. Tout d'abord, il existe une complexié de l'cnlomofaune en maraîchage: interactions entre les nombreuses espèces d'insectes et acariens, difficultés d'observation et dc determination. Nous notons régulièrement l'apparition de nouveaux ravageurs ou virus nécessitant une remise à jou des programmes prés-établis. La lutte chimique raisonnée est limitée par l'absence de produits à la fois efficaces sus certains ravageurs et inoffenstfs pour les auxiliaires, tandis que d'autres ne sont pas homologués sur cultures maraîchères ou sont retirés du marché. Enfin nous notons l'apparition dc population résistâmes à certains insecticides. D'autre part, la définition et l'application des seuils d'intervention pour les traitement sont difficiles à mettre en pince, et sont fonction des seuils de degats économiques. La lutte biologique naturelle montre aussi des insnfîsances: populations d'auxiliaires trop faibles, absence d'ennemis naturels pour quelques ravegeurs, hiperparasitisme et pas de possibilités de lâcher inoudatifs. Enfin, des difficultés sont recontrées au niveau du développement formation des agriculteurs, motivations suivi des cultures par les techniciens, transfert de technologie entre recherche et producteurs.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History