Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Ce texte propose une analyse sociologique des troubles alimentaires dans les classes populaires. Il fait appel à la théorie des niches écologiques des maladies mentales transitoires, telle qu’elle est définie par Ian Hacking, et lui donne une re-formulation sociologique. L’article propose des hypothèses sur les handicaps et contre-handicaps des classes populaires par rapport aux troubles alimentaires. Le texte, résultat d’une recherche empirique, établit un profil de la culture somatique contemporaine des classes populaires, surtout des jeunes, et propose une comparaison avec celle des classes dominantes.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History