Files

Abstract

L’objet de cette étude vise à déterminer le marché le plus compétitive pour la filière crevette béninoise et les actions politiques nécessaires à l’amélioration des avantages comparatifs sur les deux marchés. Au total 341 acteurs ont été choisis au hasard au niveau des villages des communes choisies autour du lac Nokoué et Ahémé. Ces acteurs se répartissent comme-suit : 142 pêcheurs, 101 transformatrices et 98 commerçantes. Cette étude utilise la Matrice d’Analyse des Politiques (MAP) pour évaluer la compétitivité des deux différents marchés de la filière crevette au Bénin. Des données aussi bien secondaires que primaires ont été collectées. Les données primaires ont été collectées par questionnaires structurés, à raison d’un questionnaire par catégorie d’acteur. Des résultats, il en ressort que les différents maillons sont rentables et que les deux chaînes de valeur sont compétitives. Mais la chaîne de valeur crevette fumée vers le marché régional est plus rentable que la chaîne de valeur crevette fraîche vers le marché européen et moins compétitive que la chaine de valeur de crevette fraîche pour le marché Européen. De tout ce qui précède, il est à retenir que toute politique de relance de l’exportation des crevettes sera bénéfique pour les acteurs concernés et pour la nation. Cette politique devra surtout viser à développer l’aquaculture des crevettes en vue d’améliorer la compétitivité vis-à-vis des grands pays exportateurs des crevettes vers les marchés Américain, Européen et Japonais afin de pouvoir conquérir ces derniers.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History