Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

Bon nombre d’études ont abordé les déterminants du profit dans les bas-fonds en se basant sur la fonction de production. Ces études ont été critiquées du fait de l’endogénéité des inputs. Le présent article se propose de prendre en compte cette critique. Ce qui permettra aux usagers des bas-fonds de réorienter leur choix par rapport aux cultures à pratiquer. Les données utilisées proviennent d’enquêtes réalisées dans le cadre du projet RAP par le Programme Analyse de la Politique Agricole. La spécification translog de la fonction de profit a été estimée. Ainsi, quatre groupes de facteurs affectent le profit des producteurs. Il s’agit du prix d’engrais, du prix de la main d’oeuvre, de l’aménagement des sites et du type de système de culture pratiqué. Quand le prix d’engrais augmente, le profit du producteur diminue. Le profit des producteurs occupant les sites aménagés est supérieur à celui des producteurs occupant les sites non aménagés. De même, le profit des producteurs cultivant le riz et la grande morelle est supérieur à celui des producteurs cultivant le riz uniquement. L’aménagement des sites affecte négativement la demande d’engrais. Pour améliorer le profit des producteurs, l’aménagement des sites restant devrait être priorisé. De plus, il faudrait rendre disponible les engrais chimiques et faciliter leur accès aux producteurs. Enfin, sensibiliser les producteurs sur la pratique des sous systèmes de cultures profitables dans les basfonds.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History