Files

Action Filename Size Access Description License
Show more files...

Abstract

La sélection de bactéries résistantes aux antibiotiques transmissibles à l’homme, induite par l’usage des antibiotiques en productions animales, pousse les pouvoirs publics à réduire leur utilisation, dans le cadre du Plan Ecoantibio 2012-2017 et de la Loi d’Avenir pour l’Agriculture. Cet article questionne la pertinence des mesures en cours d’implémentation par les administrations françaises au regard d’un cadre d’analyse, regroupant dans un modèle conceptuel l’ensemble des facteurs sanitaires, économiques et institutionnels déterminant la demande d’antibiotiques. La compréhension des clés d’usage des antibiotiques, produit banal et substituable, ou au contraire ressource particulière, soumise à prescription, permet également d’envisager d’autres politiques de réduction.

Details

Downloads Statistics

from
to
Download Full History