Du local au global : Dynamiques de développement des Indications Géographiques dans les pays en développement. Le cas du poivre de Kampot et du sucre de palme de Kampong Speu au Cambodge

Les Indications Géographiques sont un des moyens de valoriser les produits issus des Systèmes Alimentaires Locaux. Si la référence de l’Indication Géographique est bien la production dans l’espace local défini qui assure la qualité du produit et sa spécificité, la dynamique de développement de l’indication géographique suppose que les acteurs économiques des filières concernées soient en capacité de se relier avec l’espace global, où se définissent les règles d’utilisation de ce signe de qualité, et où se trouvent les nouveaux marchés des produits. Dans le Cas du Cambodge, l’Etat a choisi de mobiliser un appui extérieur pour permettre la création d’associations interprofessionnelles de gestion des IG, et les appuyer dans leur développement. L’implication des acteurs économiques locaux et l’intervention d’un projet d’appui mis en oeuvre par le GRET et le CEDAC puis le CIRD, ONG françaises et Cambodgiennes, ont permis d’organiser l’intervention extérieure qui a permis aux organisations interprofessionnelles de développer les cahiers des charges, le système de contrôle, la promotion du produit en fonction des marchés d’exportation et des touristes. Développer une Indication Géographique a un coût, qui doit être financé par un prix de vente du produit permettant une plus value liée à l’utilisation de l’IG. Ainsi, les Indications Géographiques, même si elles sont un système destiné à valoriser les produits liés aux dynamiques locales nécessitent une maîtrise concomitante des espaces locaux de la production (tant en termes sociaux que techniques ou économiques), et des espaces de marchés éloignés (en termes sociaux ou géographiques) qui permettent une plus value significative. Cette multiplicité des espaces de référence est une des conditions de succès du développement des produits locaux dans un système d’Indications Géographiques qui modifie en retour les conditions de la production du produit, notamment l’organisation des acteurs économiques impliqués dans la production, et les rapports de force entre différentes catégories d’acteurs. La communication examine cette question sur le cas de deux IG enregistrées au Cambodge : le poivre de Kampot et le sucre de palme de Kampong Speu, et compare les dynamiques de développement de ces deux produits avec des produits d’origine européenne.


Issue Date:
Oct 27 2010
Publication Type:
Conference Paper/ Presentation
PURL Identifier:
http://purl.umn.edu/95020
Total Pages:
13




 Record created 2017-04-01, last modified 2017-08-25

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)