CHROMOSOME NUMBER AND CYTOLOGICAL OBSERVATIONS OF SELECTED Xanthomonas AND THEIR POSSIBLE IMPORTANCE IN BREEDING FOR DRY ROOT-ROT RESISTANCE

A significant decrease in yield of taniers (Xanthosoma Spp.) during the last decades has been attributed to many factors, among the most important is the dry root-rot syndrome. Reported throughoutthe Caribbean as «Burning», in Africa as «Apollo» disease. Pythium, Rhizoctoniaand Fusarium have been associated with this. Improvement of taniers has been traditionally made by clonal selection and no reports are availble on genetic gains obtained through breeding. This study presents preliminary data on 17 Xanthosomas. Cultivar ν enezolana and two introductions are pentaploid (2nd=65) ; Palma is tetraploid (2n=52) while the remaining 13 studied are diploids (2n=26). Pentaploids with their 13 extra chromosomes could present problems in a breeding program. Of two hybrids of Vinola χ Kelly, C1-21 is more stable (microspores and pollen) than C1 -27 and should be more fertile and easier to use in a breeding program. The pentaploids (65) could have resulted from natural union of an unreduced tetraploid egg (52) with a reduced pollen grain (13) from a diploid. If the pentaploids have resistance to the dry-root-rot syndrome it might have come from either a diploid or tetraploid. This particular genotype with resistance to this syndrome might prove to be a key factor in a breeding program. ----- Une réduction significative du rendement des Xanthosomas spp. au cours des dernières décennies a été attribué à divers facteurs, dont le plus important est le syndrome de la pourriture sèche des racines, signalée dans toute la Caraïbe comme «brûlure», en Afrique comme «maladie» d'Apollo». Des Pythîum, Rhyzoctonia et Fusarium y ont été associés. L'amélioration des Xanthosoma a été traditionnellement faite par sélection clonale et on ne dispose pas d'information sur des gains génétiques obtenus par croisement. Cette étude présente des données préliminaires chez 17 Xanthosoma. Le cultivar Venezolane et deux introductions sont pentaploïdes (2n=65) ; Palma esttétraploïde (2=52), tandis que les 13 extra chromosomes pourraient présenter des problèmes dans un programme de croisement. De deux hybrides de Vinola χ Kelly, C1 -21 est plus stable (microspores et pollen) que C1-27 et devrait être plus fertile et facile à utiliser dans un programme de croisement. Les pentaploïdes (65) pourraient provenir de l'union naturelle d'un ovule non réduit de tétraploïde (52) avec un pollen réduit (13) de diploïde. Si les pentaploïdes ont la résistance au syndrome de la pourriture sèche de la racine, elle pourrait provenir soit d'un diploïde soit d'un tétraploïde. Ce génotype particulier, résistant à ce syndrome, pourrait se révéler un facteur clé dans un programme de croisement.


Other Titles:
NOMBRE DE CHROMOSOMES ET OBSERVATIONS CYTOLOGIQUES DE XanthosomaS SELECTIONNES ET LEUR IMPORTANCE POSSIBLE DANS LA SELECTION POUR LA RESISTANCE A LA POURRITURE SECHE DES RACINES
Issue Date:
Jul 01 1989
Publication Type:
Conference Paper/ Presentation
Language:
English
Total Pages:
11




 Record created 2017-07-17, last modified 2017-08-29

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)