Which Drives More in Business Performance: Differentiating the Effects of Risk-Aversion and Overconfidence about Risk on Business Performance among Agricultural Enterprises

Producers are consistently facing risks and uncertainties when making business decisions. Yet, behavioral economics shows that some producers are often irrational due to misperception of risks. In particular, when people take less notice of the risks they face or tend to believe certain outcomes to be more favorable on average than the true outcomes, they are overconfident. In the market context, studies have shown that in theory, overconfident yet risk-averse producers would produce more aggressively and get closer to the production level of their risk-neutral counterparts. When it comes to market outcomes, overconfident producers may even have better chances to succeed at the extreme cases, driving rational yet risk-averse producers out of the market. This study proposes a feasible way to empirically disentangle the effects of overconfidence and risk aversion on business performance. This study utilizes a theoretical characterization of production behaviors and the Ontario Farm Income Database to discern the effects of risk aversion and overconfidence on market outcome and business performance. Preliminary results show that even though risk aversion may decrease the expected payoff on average, moderate level of overconfidence would overweigh the conservativeness due to risk aversion, leaving the producers with competitive advantages surviving the market. The results will shed light on the distribution of these behavioral traits within the producer population and their effects on sector competitiveness, which would not be observed otherwise. Market welfare analysis and the marginal effects of participating government sponsored programs, such as Business Risk Management programs will also be discussed. Les producteurs font constamment face aux risques et aux incertitudes lorsqu'ils prennent des décisions d'affaires. Pourtant, l'économie comportementale montre que certains producteurs sont souvent irrationnels pour cause de la mauvaise perception des risques. En particulier, lorsque les gens prêtent moins attention aux risques auxquels ils sont confrontés ou qu'ils ont tendance à croire que certains résultats semblent plus favorables en moyenne que les réels résultats, ils deviennent trop confiants. Dans le contexte du marché, les études ont démontré qu'en théorie, les producteurs trop confiants, mais peu enclins au risque produiront de façon plus agressive et arriveront plus près du niveau de production de leurs homologues neutres à l'égard des risques. Lorsqu'il est question des résultats du marché, les producteurs trop confiants peuvent même avoir de meilleures chances de réussir dans les cas extrêmes, entraînant les producteurs rationnels, mais peu enclins au risque, à l'extérieur du marché. Cette étude propose une manière réalisable de démêler de façon empirique les effets de l'excès de confiance et de l'aversion pour le risque sur le rendement des affaires. Cette étude utilise une description théorique des comportements de production ainsi que la base de données des revenus des fermes de l’Ontario pour discerner les effets de l'aversion pour le risque et de l'excès de confiance sur les résultats du marché et le rendement des affaires. Les résultats préliminaires montrent que malgré le fait que l'aversion pour le risque puisse faire diminuer les bénéfices attendus en moyenne, un niveau modéré d'excès de confiance accorderait trop de poids à la prudence causé par l'aversion pour le risque, donnant aux producteurs des avantages concurrentiels sur le marché. Les résultats clarifieront la distribution de ces traits comportementaux au sein de la population de producteurs et de leurs effets sur la compétitivité du secteur, ce qui ne serait pas observé autrement. L'analyse de la santé du marché et les effets marginaux de la participation aux programmes subventionnés par le gouvernement comme les programmes de gestion des risques de l'entreprise seront aussi abordés.


Variant title:
Qu'est-ce qui motive le plus le rendement des affaires : différencier les effets de l'aversion pour le risque, et l'excès de confiance à propos du risque sur le rendement des affaires dans les entreprises agricoles
Issue Date:
2017
Publication Type:
Conference Paper/ Presentation
Record Identifier:
http://ageconsearch.umn.edu/record/253252
PURL Identifier:
http://purl.umn.edu/253252




 Record created 2017-04-01, last modified 2018-01-23

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)