Two-tier pricing and Agenda 2000. Consequences of EU dairy policy reform for Dutch dairy farming

Cet article analyse les effets, pour le secteur laitier néerlandais, i) d'un système de double prix, étant donné différents niveaux des prix mondiaux, ii) d'une baisse de 15 % du prix du lait, compensée par un paiement direct et accompagnée d'une augmentation de 1,5 % des quotas, au niveau national (Agenda 2000) et iii) de la suppression des quotas. Notre analyse montre qu'en présence d'un système de double prix et d'un marché libre des quotas, la production de lait de catégorie B (valorisée au prix mondial, inférieure au prix du lait sous quota A) serait positive pour un prix du marché mondial supérieur à 0,31 NG (0,14 euro) par kilogramme. Le profit des producteurs néerlandais évoluerait alors positivement du fait de l'accroissement de la production. En revanche, dans le scénario « Agenda 2000 », les producteurs subissent une perte de profit résultant de la diminution de la rente liée au quota, par suite de la baisse du prix du lait. Le paiement direct par tonne de quota est en effet trop faible pour compenser l'effet négatif de la réduction de la rente du quota. Ces scénarios de réforme de la politique laitière communautaire sont simulés à l'aide d'un modèle micro-économétrique du secteur laitier néerlandais qui détermine les effets des changements de politique envisagés au niveau des producteurs individuels. Les résultats obtenus sont ensuite agrégés (au moyen d'un système de pondérations) au niveau du secteur laitier nationa


Issue Date:
1999
Publication Type:
Journal Article
PURL Identifier:
http://purl.umn.edu/211098
Published in:
Cahiers d'Economie et de Sociologie Rurales (CESR), Volume 51
Page range:
23-39
Series Statement:
51




 Record created 2017-04-01, last modified 2017-08-28

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)