Les formes d’intervention des pouvoirs publics dans l’approvisionnement en bestiaux de Paris : la Caisse de Poissy de l’Ancien Régime au Second Empire

Héritière d’une longue tradition d’intervention des autorités publiques pour la régulation des marchés d’approvisionnement en bestiaux de Paris, la Caisse de Poissy connaît de nombreuses vicissitudes sous l’Ancien Régime, au gré des priorités du pouvoir monarchique et/ou municipal et des pressions exercées tantôt par les bouchers, tantôt par les herbagers. Créée avant tout pour garantir le paiement entre les bouchers et les marchands de bestiaux, la Caisse est aussi une source de revenus non négligeable pour la Ville de Paris. Pendant toute son existence, la Caisse est l’objet d’un vif débat entre les partisans de la liberté des échanges et ceux qui réclament le maintien d’un système, censé garantir un approvisionnement régulier de la capitale. C’est l’évolution des termes de ce débat sur le long terme, depuis l’Ancien Régime jusqu’au Second Empire, qui est intéressante à suivre, notamment aux périodes où le système est provisoirement suspendu (1776, 1791, 1825).


Issue Date:
2005
Publication Type:
Journal Article
PURL Identifier:
http://purl.umn.edu/201813
Published in:
Cahiers d'Economie et de Sociologie Rurales (CESR), Volume 74
Page range:
49-78
Series Statement:
74




 Record created 2017-04-01, last modified 2017-12-14

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)