Les régulations environnementales visant l’épandage de lisier limitent-elles la concentration géographique des élevages porcins ?

Si la concentration géographique des élevages intensifs, notamment porcins, présente d’importants avantages économiques, elle se traduit néanmoins par une forte concentration des effluents d’élevage, source de pollution. Pour limiter les impacts environnementaux d’une telle concentration, les pouvoirs publics peuvent être tentés de limiter l’agglomération des productions animales. Une analyse des secteurs porcins danois et français montre que la réglementation environnementale visant à limiter les quantités d’effluents épandues localement décourage faiblement (surtout en France) le processus d’agglomération de la production et ne compense pas les puissantes forces centripètes déjà à l’oeuvre. La mise en place d’une régulation de la gestion des effluents dans les zones de forte densité animale semble même renforcer le rôle de la proximité géographique entre les éleveurs dans les gains de productivité.


Issue Date:
2013-09
Publication Type:
Journal Article
DOI and Other Identifiers:
ISSN : 1778-4379 (Other)
PURL Identifier:
http://purl.umn.edu/157192
Published in:
INRA Sciences Sociales, 2013
Total Pages:
4

Fulltext:
Download fulltext
PDF

Rate this document:

Rate this document:
1
2
3
 
(Not yet reviewed)